Accueil

Accueil

Stella Maris est une école primaire catholique portée par un groupe de parents.

L’école Stella Maris veut soutenir chaque enfant pour que, devenu adulte, son intelligence discerne aisément ce qui est bien, et que sa volonté choisisse ce bien.

Cet objectif s’articule autour de trois piliers fondamentaux :

« Par une hymne datée du VIIIe siècle, donc depuis plus de mille ans, l’Église salue Marie, Mère de Dieu, comme “étoile de la mer” : Ave Maris Stella.
La vie humaine est un chemin. Vers quelle fin ? Comment en trouvons-nous la route ? La vie est comme un voyage sur la mer de l’histoire, souvent obscur et dans l’orage, un voyage dans lequel nous scrutons les astres qui nous indiquent la route.
Les vraies étoiles de notre vie sont les personnes qui ont su vivre dans la droiture. Elles sont des lumières d’espérance. (…) 
Et quelle personne pourrait plus que Marie être pour nous l’étoile de l’espérance? »
Benoît XVI, encyclique Spe Salvi, § 49.
Benoit XVI l’écrit dans son encyclique Spe Salvi, § 49 : « Et quelle personne pourrait plus que Marie être pour nous l’étoile de l’espérance? »
La ville de Chartres est intimement liée à la Vierge Marie. À Chartres, dès le Moyen Âge, les habitants ont honoré la Sainte Vierge enfantant l’Enfant Jésus. Elle est représentée dans la cathédrale par la Vierge Noire, appelée aussi Virgo Paritura.
Puis, le roi de France Charles Le Chauve offrit en 876 le voile de Marie et consacra Chartres au culte de la Vierge et en fit une ville sanctuaire. Cette relique sauva Chartres en 1194, lors de l’incendie de la cathédrale.
La Beauce est le grenier à blé de la France. Et en fonction de l’heure de la journée, de la météo et de la saison, elle est comparable à une mer blonde ou verdoyante qui ondule au gré du vent et qui se laisse contempler.
Et, Peguy a manifesté son amour de Chartres et de sa cathédrale, en rédigeant une prière lors de son pèlerinage : « Étoile de la mer, nous naviguons vers Votre cathédrale… »

​La Sainte Vierge abritant sous son voile protecteur les enfants de l’Eure-et-Loir.

La cathédrale en bas à gauche, pilier de notre région et de l’histoire chrétienne. Elle est entourée d’épis de blé, céréale caractéristique de notre région.